COMMENTAIRES DE « LA FEMME N’EXISTE PAS »

Crédit photo : Jennifer Feng sur Unsplash

« La femme n’existe pas » – prononcé par Lacan en Italie le 3 février 1973.

J’ai été sollicité par Jean-Robert Rabanel pour chercher dans la presse de Rome un article qui faisait écho à l’intervention de Lacan au 7e Congrès de l’École Freudienne de Paris du 31 octobre au 4 novembre 1974.  Continuez la lecture...

GÉNÉRALISATION DE LA JOUISSANCE FÉMININE À L’ÊTRE PARLANT

Crédit photo : Luca Nardone sur Pexels

Le travail dans un cartel intitulé L’énigme du féminin m’a permis d’étudier l’article de J.-A. Miller « La jouissance féminine, n’est-elle pas la jouissance comme telle ? [1]Miller J.-A., « La jouissance féminine, n’est-elle pas la jouissance comme telle ? », Quarto, n° 122, juillet 2019, p. 10-15.» en lien avec son cours « L’orientation lacanienne.  Continuez la lecture...

PETITE CONTRIBUTION SUR LES FORMULES DE LA SEXUATION

Crédit photo : Luca Nardone sur Pexels
Crédit photo : Luca Nardone sur Pexels

Voici une petite contribution au Séminaire d’Étude consacré à la préparation du prochain Congrès de l’AMP sur le thème : La femme n’existe pas. Cette intervention propose quelques considérations sur le tableau des mathèmes de la sexuation qui se trouve dans le Séminaire Encore [1]Lacan J., Le Séminaire, livre XX, Encore, texte établi par J.-A.  Continuez la lecture...

Introduction au séminaire d’étude

Créditphoto@MollieBelle sur Unsplash

Animé par : Valentine Dechambre et Jean-Robert Rabanel.

La femme n’existe pas : thème du prochain Congrès de l’AMP qui aura lieu en 2022 à Paris.

Retranscription par Sylvie Poinas, responsable de la bibliothèque.

Jean-Robert Rabanel : Nous avons un séminaire qui commence aujourd’hui, préparatoire au Congrès de l’AMP. Un mot de rappel sur le Séminaire d’Étude.  Continuez la lecture...

LE RÊVE : ÇA PARLE, ÇA MONTRE, ET ÇA JOUIT

Valentine Dechambre (VD) : Quel plaisir nous avons d’accueillir Sophie Gayard (SG), ici, en présence. Ce moment est pour nous exceptionnel, et cela pour différentes raisons. D’abord parce qu’il s’agit de la conférence d’une AE, c’est-à-dire qui a réussi cette « performance » − terme que j’emprunte à J.-A. Miller − de témoigner d’un parcours analytique mené jusqu’à sa fin.  Continuez la lecture...

LE RÊVE ET LE RÉEL – PARTIE 2

Le rêve est à la base de la découverte par Freud et de la mise en évidence des règles de fonctionnement de l’inconscient. Il est le support de l’optimisme freudien et de la foi dans la psychanalyse. Il est à la base de l’interprétation analytique qui délivre l’interprétation de l’inconscient. Le rêve occupe une place de choix avec déplacement et substitution qui posent d’emblée la question de la nature imaginaire, symbolique ou réelle de l’inconscient.  Continuez la lecture...

UNE LECTURE DE SCILICET-RÊVE

Comme contribution au Séminaire d’Étude, je propose une lecture du volume Scilicet paru en juin dernier sous le titre du VIIème Congrès de l’Association Mondiale de Psychanalyse (AMP), Le rêve. Son interprétation, son usage dans la cure lacanienne, qui rassemble des travaux préparatoires au Congrès. J’ai lu ce volume pas sans l’écho des interventions précédentes[1]Le Courrier ACF MC, Édition spéciale : LE RÊVE N° 1 et N° 2, mai 2020, N° 3, juillet 2020.  Continuez la lecture...

LE RÊVE ET LE RÉEL – PARTIE 1

Dans sa conférence, le 15 février 2020 dans le Courrier Édition Spéciale : Le Rêve n° 1 du 5 mai 2020, Valeria Sommer-Dupont indiquait son intérêt pour l’articulation entre la conception que l’on a du rêve et ce que l’on en fait, la technique qui s’en suit.

Le titre même de sa contribution : L’analyste, gardien de l’ombilic du rêve soulignait son choix de la psychanalyse orientée par le réel.  Continuez la lecture...

Rêve et Trauma

À propos du rêve, je souhaiterais aborder un point qui m’a été inspiré par la clinique, celui du trauma dans le rêve, celui qui réveille. Avec pour boussole l’enseignement de Freud et Lacan, deux versants se dessinent : le versant du rêve, « voie royale de la connaissance de l’inconscient »[1]Freud S.,  Continuez la lecture...

« Despertar ! » « Réveil ! »

« Il y a seulement dans nos rêves que ce qui n’a pas de sens ressurgit. C’est vrai, les rêves ont du sens, mais les cauchemars qui nous réveillent, nous réveillent généralement sur un élément de non-sens. C’est là qu’on touche peut-être au plus près la vérité ».[1]Miller J.-A., « Retour sur la psychose ordinaire », Quarto 94-95, Janvier 2009, p.  Continuez la lecture...