ÉDITO DE LA DÉLÉGUÉE RÉGIONALE – N°42

Crédit photo : Sergey Katyshkin sur Pexels
image_pdfPDF

Immersion dans le féminin.

La vidéo s’ouvre sur une fine pluie de cristaux lumineux, qu’accompagne un bruissement sonore fait de chuchotements et résonances électroacoustiques. L’impression d’entrer dans un monde à la Bill Viola, une immersion dans l’Autre féminin qui crée cette atmosphère si singulière de l’œuvre du vidéaste américain.

« La femme n’existe pas » se détache en toutes lettres de ce rideau de cristaux, annonçant les Grandes Assises Virtuelles Internationales de l’AMP, qui auront lieu dans un an. Christiane Alberti, sa directrice, présente dans une clarté saisissante la logique lacanienne du pas-tout, du « une par une », comme réponse au bricolage instable qui fait l’assise de l’idéologie universalisante du genre.

Nous aurons le grand plaisir de l’accueillir le 11 juin, en visioconférence, dans le cadre du Séminaire d’Étude consacré cette année au thème du prochain Congrès de l’AMP.

Dans cette édition, vous pourrez lire les trois formidables contributions entendues à la séance du mois d’avril, ouvrant à une discussion passionnante sur l’élaboration du pas-tout par Lacan à partir du Séminaire Encore.

L’étude, l’étude, et encore l’étude : J.-A. Miller, dans sa « Lettre du premier mai 2021 aux composants du mouvement lacanien international dans sa diversité » souligne la puissance du transfert de travail dans notre communauté lacanienne.

Rappelons comment le cartel est la formation requise pour l’étude. N’oubliez pas de vous inscrire à la prochaine soirée des cartels vendredi 28 mai !

En ouverture de ce numéro, vous lirez l’entretien réalisé avec Aurélie Pfauwadel, co-directrice avec Damien Guyonnet des 51e Journées de l’ECF La Norme Mâle, elle en précise les enjeux politique, épistémique et clinique.

D’un évènement à l’autre, qu’il soit de l’AMP, de l’ECF, ou de l’EuroFédération de Psychanalyse, l’ACF en MC s’accorde à la présence ininterrompue de l’action lacanienne dans le monde pour contrer les nouvelles formes de dictature qui dézinguent l’un après l’autre les discours au fondement du lien social. L’enfer sur terre n’est pas loin. En témoigne cet arrêté liberticide concernant la pratique des psychologues. L’ECF répond en organisant un Forum nocturne « Arrêtons l’arrêté » le 27 mai en visioconférence. Inscrivez-vous !

Invité par nos jeunes collègues russes, J.-A. Miller dans une magnifique visioconférence donnée le 15 mai sur « les fondements de la psychanalyse au temps des trans », rappelait la formule de « guerrier appliqué [1]J. Lacan, « Discours à l’École freudienne de Paris », Autres écrits, Paris, Seuil, 2001, p. 273.» retenue par Lacan pour qualifier ceux qui s’attèleront sans relâche à maintenir la présence du discours analytique dans la civilisation. Lacan la situait comme seul « contrepoint » au discours libéral scientiste et susceptible en cela d’en délivrer les ressorts normatifs et d’en desserrer le carcan. 

Bonne lecture et à très bientôt.

Valentine Dechambre

Déléguée régionale

ACF en Massif Central

Références

1 J. Lacan, « Discours à l’École freudienne de Paris », Autres écrits, Paris, Seuil, 2001, p. 273.

Valentine Dechambre

Psychanalyste, membre de l'ECF, déléguée régionale de l'ACF MC