« LANÇONS DES CARTELS »

image_pdfPDF

Le cartel, ce petit dispositif précieux inventé par Jacques Lacan comme « organe de base » de son École requiert la présence des corps. Mais la crise sanitaire qui, en ce début d’année, nous a pris tous de plein fouet a mis un coup d’arrêt à la rencontre des corps et ceci a eu comme conséquence de suspendre, un temps, le travail en cartel.

La levée du confinement annoncée ne saurait marquer la fin de la crise sanitaire et de son traitement par la distanciation des corps et cela sur une durée incertaine.

« Lançons des cartels » est l’invitation du Président de l’École qu’il adresse dans sa lettre « Rêvons un peu » du 22 avril au Champ freudien afin de trouver de nouvelles façons de savoir y faire avec le poids de ces contraintes inédites.

Laurent Dupont précise dans sa lettre : « Alors ce qui reste d’actualité pour nous qui nous orientons de la psychanalyse, c’est Freud, c’est Lacan, ce sont les outils qu’ils nous ont donnés pour saisir le moment présent. C’est l’orientation lacanienne de Jacques-Alain Miller qui nous offre comme boussole le tranchant et la subversion de la psychanalyse. »

Le cartel est l’outil par excellence, un des trépieds de l’École de Lacan pour mettre au travail les questions cruciales de la psychanalyse dans le temps présent.

Dans son éditorial, Valentine Dechambre, déléguée régionale relance l’étude au sein de l’ACF MC par la reprise du Séminaire d’étude sur le thème du Congrès de l’AMP : Le rêve, son interprétation et son usage dans la cure analytique. Pour cela, elle propose que des voies nouvelles s’inventent, qui tiennent compte du fait de ne pas pouvoir se rassembler sur le même mode qu’au temps d’avant le confinement.

« Quatre se choisissent et choisissent le plus-un. »

Pour préparer ce séminaire, j’invite chacun à faire usage du cartel, de ce lien social à nul autre pareil par le biais des technologies high-tech le temps que durera cette crise sanitaire.

Des produits de cartel pourront trouver accueil soit dans le Séminaire d’étude, soit dans Cartello…

J’invite chacun à ne pas rester seul avec son désir pour l’étude et à rejoindre le dispositif du cartel.

Claudine Valette-Damase

Psychanalyste, membre de l'ECF, déléguée aux cartels pour l’ACF en Massif Central