CARTEL, ENCORE

image_pdfPDF

Jacques Lacan dans son Acte de fondation du 21 juin 1964 présente pour la première fois, le dispositif du cartel et au fil des années, il n’y dérogera jamais. « Ceux qui viendront dans cette École s’engageront à remplir une tâche soumise à un contrôle interne et externe. Ils sont assurés en échange que rien ne sera épargné pour que tout ce qu’ils feront de valable, ait le retentissement qu’il mérite, et à la place qui conviendra. »[1]Lacan J., Autres écrits, Seuil, Paris, p. 229.

Récemment, la réunion des délégués aux cartels a fait porter l’accent sur le cartel en tant que collectif qui se noue au plus singulier en chaque-un, celui-ci trouvant à se dévoiler dans l’expérience analytique.

Le cartel est créé pour l’orientation par la Cause. « S’il y a orientation lacanienne, » indique Jacques-Alain Miller « c’est qu’il n’y a aucun dogme lacanien, (…) aucune thèse (…) qui donnerait lieu à un abécédaire, bréviaire, compendium, dogmatique. Il y a seulement une Conversation continuée avec les textes fondateurs de l’événement Freud, un Midrash perpétuel qui confronte incessamment l’expérience à la trame signifiante qui la structure. »[2]Miller J.-A., « Inauguration de l’Antenne clinique de Prémontré » Analytica N. 37.

Par cette lettre, je réitère l’invitation faite dans l’édition du Courrier de l’ACF MC Spécial Rêve n° 2 du 25 mai dernier, de l’usage du cartel pour préparer le Séminaire d’étude de l’ACF MC sur la question du prochain Congrès de l’AMP sur Le rêve, son interprétation et son usage dans la cure lacanienne.

Et j’étends, ici, cette invitation à se servir, selon le vœu des quatre co-directeurs des J50 consacrées à Attentat Sexuel, de ce petit dispositif ingénieux au service de la vivacité de l’étude de la psychanalyse. Cette année marquée par la crise sanitaire, les Journées de l’École seront, encore plus que les autres années, le grand rendez-vous de la psychanalyse lacanienne. Pour ce faire, des différentes modalités du cartel qui existent, la modalité du cartel fulgurant est requise pour mettre en chantier leur préparation dans un temps court et vif, associée à celle du cartel d’étude des textes pour approfondir le thème au long cours.

Mais quel que soit la modalité du cartel, Lacan donne une indication précise pour maintenir la relance du désir d’École : « Après un certain temps de fonctionnement, les éléments d’un groupe se verront proposer de permuter dans un autre. »[3]Lacan J., Autres écrits, Seuil, Paris, p. 229. Le cartel dénoué rend à chacun sa liberté afin d’envisager de se nouer à d’autres un par un.

Les productions des cartels sont attendues par le blog des Journées[4]https://www.attentatsexuel.com/category/4-1-e-j50/ dans la rubrique « 4+1 –> J-50 » ou encore à Cartello[5]http://ecf-cartello.fr/, bulletin en ligne des cartels de l’ECF « L’agalma des cartels de l’École de la Cause freudienne » ainsi que Beatriz Gonzalez-Renou, secrétaire aux cartels, nous y convie. Et dès que cela sera possible, la parole sera donnée à des cartellisants afin qu’ils puissent partager avec d’autres, leur produit de cartel lors d’une prochaine rencontre.

Dans cette attente, chacun peut découvrir le dernier numéro de Cartello N. 29[6]http://ecf-cartello.fr/ sous le titre : Au cœur de l’École de Lacan et y lire sa « touche de nouveauté (…) cinq rubriques, comme des fenêtres distinctes qui permettront d’affiner et de faire résonner ces bouts de savoir uniques et précieux qui se décantent du travail en cartel »[7]Gonzalez-Renou B., « Édito », Cartello N. 29..

Chacun peut adresser sa demande relative aux Cartels à :

Claudine Valette-Damase, déléguée aux cartels pour l’ACF MC

claudine.valette07@wanadoo.fr

06 88 30 36 94

Un petit rappel: le cartel est de l’École aussi cela demande-t-il qu’il y soit inscrit. (Cf petite notice d’inscription ci-dessous.)

Comment inscrire le cartel à l’École ?

Rendez-vous sur le site de l’École : www.causefreudienne.net

Sur le site, ouvrir l’onglet « Activités » puis l’onglet « Cartel ».

Sur la page Cartel, cliquer sur « Étudier en cartels », puis sur « Pour inscrire un cartel ».

Entrer le nom de l’utilisateur : cartelecf et le mot de passe : 4plus1.

Cliquer sur l’onglet « Créer un cartel ».

Il vous sera alors demandé le titre du cartel et la rubrique dans laquelle vous l’inscrivez. Il vous sera ensuite proposé de lui « ajouter des membres ».

Si votre nom a déjà été enregistré cette année, vous le retrouverez dans le menu déroulant, ce qui vous évitera de ressaisir les données.

Si vous vous inscrivez pour la première fois, veillez à renseigner ces données avec soin – noms en majuscules, majuscule à la première lettre du prénom, du nom de la rue, du sujet de travail etc., et cela pour permettre l’édition du catalogue.

Références

1 Lacan J., Autres écrits, Seuil, Paris, p. 229.
2 Miller J.-A., « Inauguration de l’Antenne clinique de Prémontré » Analytica N. 37.
3 Lacan J., Autres écrits, Seuil, Paris, p. 229.
4 https://www.attentatsexuel.com/category/4-1-e-j50/
5 http://ecf-cartello.fr/
6 http://ecf-cartello.fr/
7 Gonzalez-Renou B., « Édito », Cartello N. 29.

Claudine Valette-Damase

Psychanalyste, membre de l'ECF, déléguée aux cartels pour l'ACF MC